Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites

Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites

Publié le : 11/08/2022 11 août août 08 2022

La saison estivale n’est pas obligatoirement synonyme de vacances. Pour certains, et notamment pour les étudiants, elle représente l’occasion de trouver un emploi temporaire, lié à la saisonnalité d’une activité et d’un besoin de main-d’œuvre. 
Généralement, le contrat de travail saisonnier fait penser aux récoltes fructifères, mais en réalité, il est possible d’y avoir recours pour n’importe quelles activités qui présentent un caractère saisonnier, comme l’ostréiculture. 

En cette période de vacances, le cabinet GILLES Avocat revient sur les conditions de recours au contrat de travail saisonnier. 
 

Quand avoir recours au contrat de travail saisonnier ? 


L’article L 1242-2 du Code du travail, qui liste les recours possibles à un contrat de travail à durée déterminée, envisage la possibilité de conclure ce type de contrat pour des raisons de saisonnalité. 
Dans cette hypothèse, il doit impérativement être démontré que l’emploi a un caractère saisonnier, « dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année selon une périodicité à peu près fixe, en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs ou emplois pour lesquels, dans certains secteurs d'activité définis par décret ou par convention ou accord collectif de travail étendu, il est d’usage constant de ne pas recourir au contrat de travail à durée indéterminée en raison de la nature de l’activité exercée et du caractère par nature temporaire de ces emplois ».  

Ainsi, le contrat de travail saisonnier est un CDD particulier, dont le recours n’est pas justifié du fait d’un accroissement temporaire de l’activité ou d’un besoin de remplacement de main-d’œuvre, contrairement à un CDD classique. Son utilisation est nécessaire compte tenu du fait que les tâches confiées présentent une certaine cyclicité, prévisibilité et régularité, dont les variations sont indépendantes de la volonté de l’employeur ou des salariés.
Il est donc impossible d’avoir recours au contrat de travail saisonnier, si les tâches confiées au salarié ou la période d’embauche ne sont pas en corrélation avec le rythme d’une saison. 
 

Comment avoir recours au contrat de travail saisonnier ? 


Concernant le formalisme du contrat saisonnier, étant donné qu’il s’agit d’un contrat à durée déterminée, il doit obligatoirement être conclu par écrit. Ce contrat doit être signé par le salarié au plus tard dans les deux jours ouvrables qui suivent son embauche, sous peine d’être requalifié en contrat de travail à durée indéterminée.

Outre le respect de cette première condition, le contrat de travail doit obligatoirement faire mention des éléments suivants :
  • Le poste qu’occupe le salarié ;
  • La définition précise du motif de recours au contrat saisonnier ; 
  • La durée de la période d’essai et ses conditions de renouvellement ;
  • Le montant de la rémunération du salarié ;
  • Le nom de la convention collective qui lui est applicable ; 
  • Les coordonnées de la caisse retraite et des organismes de prévoyance ; 
  • La date d’échéance du contrat. 

Concernant ce dernier point, lorsqu’il est impossible de déterminer une date précise, le contrat alors établi à terme imprécis fait mention d’une durée minimale d’emploi, et le cas échéant de la clause de renouvellement. 

La particularité du contrat de travail saisonnier est que lorsque sa durée se trouve être inférieure à un mois, un seul bulletin de paie est émis par l'employeur. Par ailleurs, l’indemnité de précarité, normalement versée en fin d’embauche d’un CDD classique, n’est pas due par l’employeur au terme d’un CDD saisonnier. 

Concernant les travaux de vendange, il existe un contrat particulier en la matière, le « contrat vendanges », qui se caractérise par un certain nombre de spécificités et de dérogations. 
Par exemple, un salarié de droit privé, qui n’a normalement pas le droit de travailler pour un autre employeur durant ses congés payés, pourra toutefois conclure un contrat vendanges sur cette période, dès lors qu’il obtient l’accord de son employeur habituel quant à la date et la durée de ses congés payés.

Par ailleurs, un contrat vendanges est conclu pour une durée maximale d’un mois. Un même salarié peut recourir à plusieurs contrats vendanges successifs. Cependant, dans ce cas, le cumul des contrats ne doit pas excéder une durée de deux mois sur une période de douze mois consécutifs.
 

Historique

  • Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites
    Publié le : 11/08/2022 11 août août 08 2022
    Actualités
    Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites
    La saison estivale n’est pas obligatoirement synonyme de vacances. Pour certains, et notamment pour les étudiants, elle représente l’occasion de trouver un emploi temporaire, lié à la saisonnalité d’une activité et d’un besoin de main-d’œuvre.  Généralement, le contrat de travail saisonnier fait...
  • Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles
    Publié le : 03/08/2022 03 août août 08 2022
    Article juridique
    Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles
    Dans le parc immobilier privé, les propriétaires mettent en location leurs biens dans le but d’exploiter la rentabilité du bail d’habitation.  Le réflexe le plus commun des propriétaires est de sélectionner des locataires avec les attributs d’une situation financière stable, justifiant notamment...
  • Le salarié et la clause de mobilité
    Publié le : 03/06/2022 03 juin juin 06 2022
    Article juridique
    Le salarié et la clause de mobilité
    Lorsqu’elle est licite, la clause de mobilité insérée au contrat de travail, ou prévue par des dispositions conventionnelles, est celle par laquelle le salarié accepte une modification du lieu géographique de son travail, différent de celui pour lequel il a été recruté.  La clause de mobilité ne...
  • Les grandes lignes de la protection du secret des affaires
    Publié le : 12/05/2022 12 mai mai 05 2022
    Article juridique
    Les grandes lignes de la protection du secret des affaires
    À l’origine issu du droit européen, le secret des affaires tel qu’il est connu en droit français est consacré par la loi du 30 juin 2018, relative à la protection du secret des affaires.  En plus d’harmoniser les règles au niveau européen, cette loi a permis de déterminer ce qui relève du secret...
  • Les pratiques anticoncurrentielles
    Publié le : 27/04/2022 27 avril avr. 04 2022
    Article juridique
    Les pratiques anticoncurrentielles
    Les entreprises françaises sont notamment régies par le droit de la concurrence, lequel repose sur un principe de concurrence saine et loyale entre les différents opérateurs. Par nature, ce principe exclut toute pratique déloyale et anticoncurrentielle.  À ce titre, le Code du commerce répertori...
  • La géolocalisation des salariés : autorisations et limites
    Publié le : 09/03/2022 09 mars mars 03 2022
    Article juridique
    La géolocalisation des salariés : autorisations et limites
    Contrôler l’activité de leurs salariés est une finalité à laquelle de nombreux employeurs aspirent, notamment par l’usage de techniques de géolocalisation du personnel.  Bien qu’autorisé, ce procédé entre en confrontation avec le droit fondamental des salariés leur garantissant un droit au respe...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK