Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles

Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles

Publié le : 03/08/2022 03 août août 08 2022

Dans le parc immobilier privé, les propriétaires mettent en location leurs biens dans le but d’exploiter la rentabilité du bail d’habitation. 
Le réflexe le plus commun des propriétaires est de sélectionner des locataires avec les attributs d’une situation financière stable, justifiant notamment d’un contrat de travail à durée indéterminée, et des revenus laissant raisonnablement penser qu’ils sont en mesure d’assumer le loyer. 
Pour d’autres propriétaires, il s’agit de renforcer le contrat de bail, au moyen d’une police d’assurance pour pallier les risques de l’investissement locatif, comme la dégradation immobilière, les frais de procédure d’expulsion ou de recouvrement, les loyers et charges impayés, etc.

Dans un arrêt récent du 16 juin 2022, la Cour de cassation revient sur la notion de réticence intentionnelle qui consiste pour un assuré à délibérément retenir des informations, ou ne pas décrire l’exacte réalité d’une situation concernant le risque à assurer.
 
Dans cette affaire, une société civile immobilière (SCI) attribue la location d’un pavillon à des locataires et procède à la souscription d’un contrat d’assurance contre les risques locatifs, 15 jours après la signature du bail d’habitation. 
En l’espèce, la garantie en jeu permettait au bailleur de bénéficier d’une indemnité en cas de loyers impayés par les locataires.

Une année passe, et les locataires tombent en défaut de paiement du loyer. La SCI décide de mettre en œuvre la garantie précitée pour recouvrir le montant des loyers. A cet effet, l’assureur verse à la SCI une indemnité correspondant à la somme due.

Cependant, le litige entre les locataires défaillants et le propriétaire donne l’occasion à l’assureur de découvrir l’existence d’un second contrat de location, conclu à titre personnel entre le gérant de la SCI et l’un des locataires visés par le premier bail. L’assureur assigne alors la SCI et son représentant, afin de demander l’annulation du contrat d’assurance et la restitution de l’indemnité d’assurance versée, du fait de la substitution de locataires.

La Cour d’appel prononce la nullité du contrat d’assurance souscrit entre les parties et décide de condamner in solidum la SCI et le dirigeant au remboursement de l’indemnité ainsi que des frais engendrés par la procédure menée contre les premiers locataires. En effet, la Cour d’appel considère que laisser volontairement l’assureur dans l’ignorance à propos du changement de locataire, même sans intention de nuire, exerce une influence sur le risque à garantir par l’assureur. 

Devant la Cour de cassation, la SCI et son gérant contestent la décision de la Cour d’appel, au motif que la conclusion du bail au profit d’autres locataires se justifie par la volonté du dirigeant de rendre service à ces derniers, et cela ne s’apparente pas à de la mauvaise foi. De plus, le dirigeant rappelle ne pas être cocontractant au contrat d’assurance et qu’en conséquence, il n’est pas tenu de restituer les sommes litigieuses.

La Cour de cassation a alors précisé les conditions de la nullité d’un contrat d’assurance

L’assureur peut exercer son droit d’annulation du contrat, dès lors que l’assuré change l’objet du risque à garantir. C’est notamment le cas lorsqu’il ne transmet pas une information, ou établit volontairement une situation qu’il sait fausse. Juridiquement, cela constitue une réticence intentionnelle, en conséquence de laquelle l’indemnité versée par l’assureur doit lui être restituée en vertu des articles L113-8 du Code des assurances et 1165 du Code civil.

Cependant, la Cour de cassation, en rappelant qu’« Il résulte du premier de ces textes que seul l’assuré auquel ont été versées les indemnités est tenu de les restituer », annule la solution d’appel, au motif que le dirigeant de la SCI est un tiers au contrat entre la société assurée et la compagnie d’assurance. Il n’est donc pas tenu de restituer l’indemnité et de régler les frais de la procédure initiée pour le premier bail. 

Référence arrêt : Cass. civ. 2ème, 16 juin 2022, n° 20-20.745  

 

Historique

  • La clause de non-concurrence dans les contrats de travail
    Publié le : 09/11/2022 09 novembre nov. 11 2022
    Article juridique
    La clause de non-concurrence dans les contrats de travail
    Le salarié est généralement recruté par une société pour ses compétences, qu’il peut renforcer ou développer au cours de son contrat de travail, pour la bonne exécution de ses fonctions. Lorsque le contrat de travail est rompu, la société court le risque que ces compétences et connaissances soien...
  • L’abus de position dominante par une société
    Publié le : 04/10/2022 04 octobre oct. 10 2022
    Article juridique
    L’abus de position dominante par une société
    L’économie capitaliste contemporaine fait naturellement tendre les entreprises à se rapprocher, à fusionner, à grandir et se consolider. À tel point que certaines sociétés se retrouvent dans une position largement favorisée par rapport à leurs concurrentes.  Mais cette position de domination, po...
  • Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites
    Publié le : 11/08/2022 11 août août 08 2022
    Actualités
    Contrat de travail saisonnier : caractéristiques et limites
    La saison estivale n’est pas obligatoirement synonyme de vacances. Pour certains, et notamment pour les étudiants, elle représente l’occasion de trouver un emploi temporaire, lié à la saisonnalité d’une activité et d’un besoin de main-d’œuvre.  Généralement, le contrat de travail saisonnier fait...
  • Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles
    Publié le : 03/08/2022 03 août août 08 2022
    Article juridique
    Nullité du contrat d’assurance pour réticence intentionnelle : précisions jurisprudentielles
    Dans le parc immobilier privé, les propriétaires mettent en location leurs biens dans le but d’exploiter la rentabilité du bail d’habitation.  Le réflexe le plus commun des propriétaires est de sélectionner des locataires avec les attributs d’une situation financière stable, justifiant notamment...
  • Le salarié et la clause de mobilité
    Publié le : 03/06/2022 03 juin juin 06 2022
    Article juridique
    Le salarié et la clause de mobilité
    Lorsqu’elle est licite, la clause de mobilité insérée au contrat de travail, ou prévue par des dispositions conventionnelles, est celle par laquelle le salarié accepte une modification du lieu géographique de son travail, différent de celui pour lequel il a été recruté.  La clause de mobilité ne...
  • Les grandes lignes de la protection du secret des affaires
    Publié le : 12/05/2022 12 mai mai 05 2022
    Article juridique
    Les grandes lignes de la protection du secret des affaires
    À l’origine issu du droit européen, le secret des affaires tel qu’il est connu en droit français est consacré par la loi du 30 juin 2018, relative à la protection du secret des affaires.  En plus d’harmoniser les règles au niveau européen, cette loi a permis de déterminer ce qui relève du secret...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK